Exemples

La nature fournit des idées en tout genre :

      Un des exemples les plus célèbres est le velcro. C'est l'ingénieur suisse Georges de Mestral qui a eu l'idée de créer le fameux "scratch" en observant le fruit de la bardane accroché aux poils de son chien et à son pantalon en rentrant d'une promenade.

      En l'examinant de plus près, il a découvert que leurs épines se terminaient par de petits crochets. Le principe est simple : lorsqu’une bande recouverte de ces crochets est pressée contre une autre recouverte de boucles, chaque élément s’emboîte mécaniquement.

      Ces deux bandes peuvent être séparées par un mouvement d’arrachage. C'est donc une observation des plus anodines qui a donné naissance au "scratch".                                                                                                                                   

    Le fruit de la bardane et le scratch

     La baleine à bosse a été aussi une source d'inspiration pour les scientifiques. Ces mêmes bosses situées sur les nageoires principales de la baleine lui permettent une plus grande agilité dans l'eau. A partir des années 2000, des chercheurs ont démontré l'efficacité de ces cavités et un nouveau modèle biomimétique est apparu quelques temps après. Il consiste à augmenter l'efficacité des pales des turbines d'éoliennes. Les résultats sont favorables à cette théorie : en effet, ces nouvelles pales d'éoliennes inspirées des baleines réduisent le bruit, accroissent la stabilité du système et captent une plus grande énergie du vent.  

                                                                                                           

                                                                                                      Baleine à bosses et éolienne

       La feuille de lotus, quant à elle, est réputée pour avoir des propriétés superhydrophobes c'est-à-dire qu'elle est très difficile à hydrater. C'est un allemand du nom de Wilhelm Barthlott qui découvre en 1982 cette singularité de la feuille de lotus. En étudiant ce phénomène, il s'est ainsi aperçu d'une deuxième originalité. En effet, la feuille de lotus est également auto-nettoyante. Par son angle de contact avec l'eau, ses nanostructures provoquent la création de gouttelettes qui roulent alors à la surface de la feuille emportant avec elles les poussières. On appelle cette expérience "l'effet lotus". Il a été appliqué notamment aux peintures autonettoyantes pour l'extérieur et aux vitres anti-pluie que l'on trouve sur divers moyens de transport.

les parois de douche ou les fenêtres auto-nettoyantes doivent leurs

                            "L'effet lotus" a donné ses caractéristiques notamment aux parois des douches et aux fenêtres.

      La chimie est aussi un domaine privilégié du biomimétisme. En effet, la nature demeure une source d’inspiration pour les chimistes de synthèse malgré le faible nombre de molécules naturelles identifiées (moins de 10 %). Souvent, les chimistes ne possèdent qu’une idée d’ensemble des propriétés de ces molécules car elles sont très complexes. Lors d'une opération de synthèse, les chimistes reproduisent une copie complète des corps qui les intéressent. Dans le domaine pharmaceutique, on peut citer l’aspirine qui a été créée sur le modèle de l'écorce de saule blanc dont les propriétés curatives étaient reconnues.           

                                                                                   Aspirine

Ecorce de saule blanc

                  

 



           

        L’écorce de saule blanc est à l’origine de l’aspirine.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site