Conclusion

           Le biomimétisme : un vieux rêve devenu réalité au fil des siècles.

"L'homme n'invente pas [...] et la science consiste à imiter la nature." Balzac dans La Peau de Chagrin

      A la Renaissance, alors que l'Europe renoue avec la culture antique et place l'Homme au centre de l'univers, les savants comme Léonard de Vinci commencent à s'inspirer de la nature. A la fin du XIXème siècle, durant une période qui porte plutôt au mépris les mécanismes naturels, rares sont ceux qui, comme l'ingénieur français Clément Ader, reprennent le rêve et la méthode de Vinci. Il faudra attendre les années 1960 pour que l'imitation des formes animales apporte ses premières réussites. Aujourd'hui, le biomimétisme connaît un véritable essor, en dépassant la simple reproduction des formes et en travaillant en profondeur sur les mécanismes biologiques.

      Ainsi, le biomimétisme se profile comme un des domaines d'évolution les plus prometteurs du XXIème siècle.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site