Exemples

      L'aérodynamique doit beaucoup à l'étude du monde vivant.

  •     Le TGV et le martin-pêcheur : 

      Au Japon, les ingénieurs travaillant sur la conception du Shinkansen (le TGV japonais reliant Osaka et Hakata) voulaient éviter l'effet du choc ressenti dans les trains à l'entrée des tunnels dû à la compression de l'air. Ils se sont donc naturellement tournés vers le martin-pêcheur, oiseau connu pour sa vitesse de pénétration d'un élément (l'air) à un autre (l'eau) de densité différente. Ils ont ainsi imité la forme de son bec et de sa tête pour un résultat surprenant : avec une consommation électrique de -15%, le TGV a gagné 10% de vitesse supplémentaire.

 

                                                                                       Le TGV japonais et le martin-pêcheur

  •     La Mercedes-Benz et le poisson-coffre:

      Ces dernières années, des ingénieurs automobiles de Mercedes-Benz ont travaillé à la recherche et la conception d'une voiture plus solide et plus économique. Où sont-ils allés chercher leur inspiration ?

     Contre toute attente, leur inspiration ne vint pas du ciel ou de la surface terrestre mais d'un endroit plus inattendu : l'océan. Ils ont ainsi développé une voiture inspirée du poisson-coffre, même si ce dernier ne parait pas du tout hydrodynamique. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, sa forme cubique améliore ses capacités aérodynamiques et lui confère un coefficient de pénétration étonnant. Les concepteurs ont voulu reproduire sa cuirasse composée de plaques osseuses hexagonales. Cette disposition lui confère une grande solidité tout en restant relativement légère. Au final, cette voiture consomme 20% de moins qu'une voiture équivalente. 

 

                                                                               Les étapes de la conception de la Mercedes-Benz

  •      Le dirigeable baleine:

manned cloud © Jean-Marie Massaud

     Certains chercheurs spécialisés dans le biomimétisme travaillent également sur l'aérodynamisme et sur l'esthétisme des véhicules en s'inspirant de l'hydrodynamisme des baleines. C'est une source d'innovation jusqu'ici ignorée par les concepteurs de dirigeables. Un designer français (Jean-Marie Massaud) imagina ainsi un ballon en forme de baleine.

     La nature est donc source d'inspiration et de progrès dans la création de nos moyens de transports.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site