Introduction

     L'homme n'est pas le premier à s'inspirer et à imiter son environnement. En effet, la nature s'imite déjà elle-même. Le caméléon est capable de changer de couleur en fonction de son milieu pour une question de survie. Ce don quasiment légendaire s'appelle l'homochromie, mimétisme qui lui permet de se fondre dans la nature. Les caméléons ne sont pas les seuls à mettre en œuvre ce phénomène largement utilisé dans le monde végétal et animal. Il existe également l'homomorphisme qui consiste à prendre la forme du support sur lequel on se trouve comme le papillon silène qui reproduit à la perfection les nervures du bouleau. Vient enfin l'homotypie utilisée par un papillon, la Feuille-morte du chêne, pour devenir complétement immobile et ressembler à un végétal.

Feuille-morte du chêne  papillon silène sur un bouleau caméléon   

                         Feuille-morte du chêne             Papillon silène sur un bouleau                          Caméléon

       La nature se copie ainsi elle-même pour se défendre et se nourrir. Tout en étant une espèce à part, l'Homme fait partie de la nature. Par conséquent, il est dans l'ordre logique des choses que l'homme imite ou s'inspire de la nature. 

      Au début, l'homme calquait la nature pour survivre mais sa pensée et sa façon de vivre ont évolué, de sorte que ses préoccupations vont bien au-delà et concernent la maîtrise de son espace et de son environnemnt. L'homme a cherché à améliorer son quotidien et quoi de plus naturel que de s'inspirer de ce que l'on connaît et de ce qui est observable autour de nous !

      C'est pour cette raison qu'il s'est tourné vers la nature lorsqu'il a eu besoin de porter des charges plus lourdes, plus rapidemment et plus loin. Au début, il a donc imité puis adapté les innovations de la nature à des machines, de plus en plus perfectionnées et performantes, au fur et à mesure de ses découvertes. De cette manière, il a colonisé tous les milieux possibles, terrestres, aériens et maritimes. Comme ces domaines sont très vastes à étudier, nous nous concentrerons essentiellement sur les domaines terrestres et aériens.

     La question qui se pose est donc la suivante : dans les transports terrestres et aériens, l'Homme est-il réellement un inventeur ou simplement un imitateur de la nature ?

     Tout d'abord, la nature a toujours été une source abondante d'inspiration pour l'Homme. Cependant, il n'imite pas seulement,  l'Homme est aussi capable de création tout en suivant les contraintes imposées par la nature.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site